samedi 14 janvier 2017

Ma voisine Turque

Lorsque nous sommes à l'autre bout du monde...

Connaître du monde est bien.
Se faire des relations proches est précieux.
Avoir une voisine Turque.... comment dire... n'a pas de prix...

Ils habitent seulement deux étages en dessous de nous et pourtant il aurait fallu que le hasard nous fasse rencontrer dans l'ascenseur.

A la seconde près, une voisine Turque vous invite chez elle pour un café. Elle sort tout ce qu'il y a à la maison à côté. Des chocolats, des amandes, des fruits, des gâteaux...
En partant, elle vous demande si vous avez du fromage et des olives à la maison. Et elle vous envoie chez vous avec une boîte d'olive et une boîte de fromage...

Tout simplement, nous sommes comme ça !
Mon chéri se rappellera. Nous étions allés dans un petit village près de Izmir il y a 5 ou 6 ans. Lorsque nous sommes sortis de la voiture devant une ferme, au milieu de nulle part, une petite fille d'environ 2 ans nous attendait et la première chose qu'elle nous avait dit : "Avez-vous faim?"

Le monde entier le sait : C'est un privilège d'être invité chez un Turc.

Désormais, j'ai une voisine Turque, moi aussi.
Sans avoir la moindre idée sur qui je suis, elle m'invite chez elle tout simplement parce que je suis Turque. Elle ouvre son domicile, son coeur, sa table.
Elle me dit de venir pour un café quand je veux, à l'improviste... Et si j'ai besoin de quelque chose d'urgent, d'important elle est joignable 7/24.

C'est une perle !


Voisinage niveau 7

Avec mon chéri, lorsque l'on veut définir le niveau de quelque chose qui est tellement extraordinaire qu'on ne peut guère attribuer un niveau, on dit: C'est niveau 7.
D'ailleurs je me demande si ce n'est pas Dimitri qui a inventé cela, en disant, chaque fois qu'il venait dîner chez nous, 'il y a du level ici". Bref...

Après un café et un thé ensemble dans la même semaine, ma voisine me dit :
"Etes-vous dispo samedi? J'ai réservé l'endroit de BBQ du condo. On va faire un "welcome party" pour toi."
"J'ai déjà tout acheté, tout organisé. Rendez-vous en bas à 16h. Deal?" Sans déconner ! Quel type de voisin êtes-vous les gars?

A 16h, on descend pour une petite séance de baignade.
Et puis nous, les femmes, on prend un apéro tandis que les hommes s'occupent du BBQ.
Sur la table, il y a un milliard de chose pour commencer.
Un houmous fait maison, le meilleur que j'ai jamais mangé... Délicieux! Et puis un borek. Et puis des salades et enfin la viande pour 20 personnes, en revanche on était 8!
Et une journée et une soirée super agréable, des échanges très sympas, à la fin de la soirée, hop on prend l'ascenseur et puis on arrive à la maison !

Je viens de remarquer une chose: Des rendez-vous comme ceci ont clairement un impact sur l'espérance de vie. J'ai l'impression d'avoir ajouter du temps to my life span...


vendredi 13 janvier 2017

Un agréable week-end

Le week-end dernier, nous avons enfin visité Botanic Garden of Singapore.

Difficile de comparer avec un autre parc dans n'importe quelle autre ville qu'on a vue.
Peut être avec Yoyogi Parc de Tokyo ? Et encore...

C'est un véritable forêt, une source d'oxygène, énorme !
Et c'est le jardin d'orchidée. D'où vient le nom d'Orchard Road à la sortie de Botanic Garden.
Un très beau autour duquel la ville organise des concerts gratuits...
Une bonne adresse pour les sorties en famille, surtout avec les enfants...































Brunch au Group Therapy - Duxton Road

Abonnés à Duxton Hill grâce la facilité d'accès et à ses bars et restos branchés, dimanche on se donne RV avec un couple d'ami au 49 Duxton Road, Group Therapy.
Une excellente adresse pour un petit déjeuner ou un brunch.
Prenez un Pumpkin Pancake comme un plat salé et un Pancake Stack comme une assiette sucrée.
Par contre, faites attention, ne soyez pas "lost in translation" comme nous; ni moi, ni mon chéri avons réussi à commander un café comme il faut.
C'était soit un petit café court à l'Italien, soit un... Ice Coffee !!!

Sinon c'était un très bon brunch avec de bons produits, assis sur un canapé, une bonne compagnie et des sujets de conversations intéressantes.

What else would can you expect?

samedi 7 janvier 2017

Dégustation de vin à Singapour

Je reçois une invitation pour une dégustation de vin à Singapour.

Même si je suis une amatrice de vin, je suis un peu suspicieuse.
Je pense aux dégustations de vin que j'ai faites dans des bars à vin à Paris, où j'étais un peu perdue lorsque les gens commençaient à commenter et "définir" le goût des vins.

Austère, charpenté, capiteux, maigre, pâteux, épicé, vineux, mou, tendre etc...

Pardon ???

Déjà que je ne connais pas tous les adjectifs prononcés, en plus je ne sais pas comment peut-on définir un vin "épicé" par ex...

Lorsque mon tour arrive, maximum que je puisse dire c'est: léger, fort, fruité, bon, pas bon.

Bon... J'avais une inquiétude là dessus si ce genre de dégustation de vin m'attendait ou pas.

Eh non ! Finalement, je passe une de mes meilleures soirées à Singapour, et j'y reste jusqu'à 2h du matin.
Ce ne sera pas faux de dire que c'était une soirée à l'occasion d'une dégustation de vin.

La gérante du business de vin et la maîtresse de maison Virginie nous propose, préparés par ses propres soins, des amuses bouches, des tartes, une excellent tiramisu, un gateau au chocolat et pleines d'autres choses. Et elle nous offre son excellente compagnie. What else?

Ses bouteilles viennent directement de l'Europe. Les saveurs qu'on connaît, yesss !
Elle a une très bonne sélection. Du blanc, sec, demi-sec, du rouge, du rosé, des pétillants...
Moi perso, j'apprécie énormément le blanc, surtout Amélie qui est super bon, et ses pétillants...

En plus le prix est super raisonnable. Comme je l'ai déjà dit, le vin est un produit cher à Singapour.
Elle a un tarif unique : 25 SGD la bouteille. Vraiment excellent rapport qualité/prix.

P.S. : Une grande pensée à mes deux amis François et Stefano. C'est grâce à eux que j'ai fait mes premières dégustations de vin à Paris et découvert un nouveau monde. Merci.



Et hop c'est déjà Noël et nouvel an !

Cette année, sous cette chaleur on n'est pas vraiment entré dans l'air de Noël. D'ailleurs, fraîchement arrivés à Singapour, cette année nous sommes plus ou moins obligés de rester ici pour les fêtes.
J'ai pensé au film de Ben Affleck "Surviving Christmas" où il achète une famille qui fait semblant d'être la sienne pendant la soirée de Noel. Bref...

Par contre pour le réveillon, nous passons une excellente soirée barbecue chez nos amis.
Une soirée détendue où les enfants jouent déchainés dans le parc du condo, pendant que l'on profite, nous, pleinement de la soirée. Merci Jeff et Liza pour votre accueil.



Et je souhaite à tout le monde une très bonne année 2017. Santé, bonheur, prospérité.

Faites de vos rêves une réalité et mettez un brin de rêve à votre réalité...

jeudi 5 janvier 2017

Ca commence à bouger à Singapour

Allo Liza, j'ai deux tickets pour un match de tennis, je ne sais pas quoi, un certain Coca Cola International Premier Tennis League. Ca peut être marrant. Tu viens? (Je suis une passionnée et amatrice de tous les tournois sportifs, mais je n'ai jamais entendu parler de cette ligue. Bref...)
Elle accepte immédiatement, sans avoir encore géré la garde de ses enfants.
Eh oui, on est au bout du monde, chaque expérience est précieuse et il faut la prendre.

Persuadée que c'est un tournoi local, pas très intéressant, on y va pour l'ambiance et l'expérience quand même. Eh non ! J'avais tort ! Je suis surprise de voir jouer juste devant moi Ana Ivanovic, Jelena Jankovic, Martina Hingis, Kei Nishikori, Tomas Berdich, Pablo Cuevas etc...
J'adore... Même si ce n'est pas un grand chlem, on a bien fait de venir.































La Champañeria / Duxton Hill

La semaine dernière, lorsqu'on dinait à l'Entrecôte, j'avais tout de suite repéré ce bar juste en face.
Nul besoin de chercher le pourquoi, son nom suffit. La Champañeria ! Olé !
Le chemin qui va vers le bonheur passe par des bulles à mon avis.
Moi, perso, une coupe de champagne peut résoudre tous mes problèmes actuels. Bref...

Déjà la semaine dernière je l'avais noté dans ma tête pour venir un jour. Eh bien, mon chéri me demande de réserver mon vendredi soir, car il y aura une soirée de "team building".
Oh yeah! Bien sûr, team building est super important et il faut le fêter, surtout avec des bulles !

A Singapour le vin est super cher. Il faut multiplier au moins par 3 ce qu'on achète en France.
La Champañeria offre des Cavas, très bons, rafraichissants pour seulement 30 SGD la bouteille.
A Duxton Hill, le cadre est sympa, ambiance assurée et des bulles. What else?

Keep calm and have a margerita - Lucha Loco

Abonnée à Duxton Hill, à côté de chez moi, je donne RV à un pote Turc que je n'ai pas vu depuis 20 ans.
Il vit à Singapour depuis presque 15 ans. Il apprécie énormément ce pays et n'a pas l'intention de partir où que ce soit.
Il me dit: C'est magnifique Singapour, tu vas beaucoup aimer, le seul inconvénient c'est que l'on ne se rend pas compte le temps, les années passer, puisqu'il n'y a pas de saison pour se repérer dans le temps...
Hum.. Ce constat me fait réfléchir. Même avec les saisons bien définies qui cadrent bien les choses dans le temps, qui segmentent les projets, on a l'impression que le temps passe vite, j'attends de voir l'impact de non-saison sur la fluidité de temps.

On se trouve à Lucha Loco , un bar/resto Mexicain, bondé tous les soirs, qui dégage une ambiance explosive.
Les tacos sont trop bons, garnis généreusement de très bons produits. La terrasse est très agréable.
Pas besoin de réservation, par contre il faut venir assez tôt pour avoir une place.
Comme je n'ai pas l'habitude de manger/boire dans un bar méxicain je suis un peu perdue et je tente de commander un verre de vin. Mon pôte rigole et puis me dis ce n'est pas drôle de boire du vin ici, prends un margerita.
Margerita? Quand est-ce que j'ai pris un margerita la dernière fois? Au fait, c'est quoi margerita?
Bon, je prends la carte. Wow, ils ont pratiquement une page entière pour leurs margeritas avec differents parfums ! Bon, ils ont pas mal prix au sérieux leurs margeritas, donc je veux bien goûter.

L'autre jour, lorsque nous sommes sortis en amoureux, nous avons eu l'intention d'essayer la Latteria qui est juste en face et qui a une assez bonne réputation d'ailleurs. Mais, aucune ambiance ! Silence !

On se dirige immédiatement vers Lucha Loco déjà confirmé, où on ne peut pas échapper à une bonne soirée.


lundi 2 janvier 2017

Un week-end d'anniversaire à Singapour

Singapour est une forêt.
Disons que dire que c'est une ville verte n'est pas suffisante. Non mais, c'est une véritable forêt.
D'ailleurs qui dirait que c'est seulement depuis 1965 qu'existe tout cet urbanisme, ces immenses grattes ciels et ce niveau de vie...
J'ai quand même l'impression que les arbres si dominants partout dans l'île se fightent avec ces énormes bâtiments comme si ils cherchent à marquer leurs territoires, mais d'où sortez-vous, ici c'est chez nous !

Cette année on n'aura pas d'hiver. Je ne sais pas si je dois le considérer comme un point positif ou pas mais j'avoue que c'est très agréable de se baigner dans la piscine en décembre.

Le mois de décembre a deux sens pour moi. Oui, évidemment les fêtes de fin d'année.
Et deuxième c'est anniversaire de mon chéri, qui, cette année, refuse de le fêter.
Néanmoins la vie réserve des surprises... Sans vouloir le fêter, on fête 3 jours 3 nuits. Ca ira?

Le jour J, on fait une sortie en famille. On va à Duxton Hill, c'est un coin très sympa, très animé avec des bars et restos et il est très fréquenté par des expats. Difficile de rencontrer de vrais Singapouriens ici. La raison pour laquelle on choisit Duxton Hill est la distance: 5 min à pied de chez nous. Voilà, si simple.
On mange à L'Entrecôte où les steaks sont absolument un délice. On commande une bouteille de vin Australien. J'adore les vins australien. Un petit bonus de la soirée, on s'y croise un collègue à Boris et des amis à lui qui occupent la table à côte et qui trinquent avec nous à l'occasion de cet événement (que l'on ne fête pas d'ailleurs).

Et le lendemain, nous sommes invités au condo de nos amis Français, qui sont venus en même temps que nous à Singapour. Il paraît qu'il y a un festival des voisins...
Eh bien, si il y a un festival, on vient donc avec notre Prosecco, qui selon mon chéri meilleur que du champagne. On va trinquer "vive les voisins!" et accessoirement, nous avons un petit anniversaire à (ne pas) fêter.





























Tanjong Beach Club

Un beau dimanche de mois décembre, on se donne RV avec un ami (d'un ami) et sa femme pour un brunch à Sentosa.

Pour l'expérience, il faut prendre les cabines téléfériques à Vivo City et se déplacer sur la mer en savourant une vue panoramique. Mais, j'avoue qu'ici les taxis, enfin Grab et Uber, sont tellement efficaces et pas chers qu'on se pose même pas de question. Ils viennent te chercher en bas de chez toi et puis déposent au pied de Tanjong Beach Club. Et tout ce trajet vaut seulement 7 SGD. Alors que les cabines téléphériques sont à 20 SGD et encore, il faut aller jusqu'au Vivo City et puis à Sentosa il faut aller au Tanjong Beach Club qui est situé au sud de l'île.

Dès qu'on descend du taxi un ballon de beach volley tombe à mes pieds.
C'est quoi cet endoit? J'adore...
Carrément un beach club, un plage, des transats, une piscine au milieu, un bar sur les sables, 6 ou 7 terrains de beach volley...
La plage est très accueillante, par contre la baignade n'est pas très conseillée. Donc on résiste.
On se contente d'une escapade et puis un très bon brunch au Tanjong Beach Club.
C'est un endroit auquel je vais certainement retourner...























































Après le brunch, on se dirige vers l'Aquarium. J'avoue que je prends de moins en moins du plaisir de visiter un aquarium. Je pense avoir tout vu après les visites des aquariums de la Rochelle, de Barcelone, de Nassau et surtout de Valence qui a été gigantesque.

Mais bon, on ne dit pas non à un birthday boy :)

dimanche 1 janvier 2017

Singapour : One month review

Il aurait juste fallu se lancer et pourtant ce n'était pas si facile...
Je profite des résolutions de nouvel an pour m'y remettre. Et c'est parti !

Tout s'est réalisé en un clin d'oeil.
Ca te dit de faire une pause de Paris? Pour partir où? Loin.
How far? Très loin. Combien de temps? Who knows...

Eh bien, nous voilà à Singapour.

Jusque notre arrivée ici, je ne me rendais pas vraiment compte que l'on "quittait" Paris. Lors de notre tour du monde, nous nous sommes pas mal éloignés, nous sommes même passé pas loin. Néanmoins, cette fois-ci, c'est différent.
Cette fois-ci, c'est "one way ticket".

Je croyais que ça aurait été beaucoup plus difficile de partir de Paris, Paris que j'aime et j'adore...
Eh bien non. Finalement, la transition, grâce à peut être un petit stop dans ma ville natale, n'était pas si compliquée. Avant de venir à Singapour j'ai lu beaucoup de chose sur le climat et l'humidité. J'ai eu l'occasion de faire mon propre jugement depuis un peu plus d'un mois de vie à Singapour. Alors je trouve que le climat n'est pas invivable. Je dirais même que c'est agréable et qu'on s'est déjà habitué.

Garden By The Bay

Nous faisons au fur et à mesure notre tour de découverte de l'île.
Dès mon arrivée nous commençons par le fameux Garden By the Bay.
Les jardins botaniques du futur. Un espace fantastique où des dômes de sciences fiction côtoient de "super-trees" high-tech et des sculptures fabuleuses.
Ce n'est pas un simple parc extra vert, c'est une oeuvre d'aménagement urbaine, assez ambitieuse.
Cette fois-ci on se contente de se balader dans le parc, style Central Parc et puis profiter d'un dîner au Satan by The Bay, le hawker center du parc qui donne directement sur une vue imprenable.
Pour finir, on profite de Garden Rhapsody qui a lieu deux fois par soir, à 19h45 et 20h45.
C'est impressionnant, certes, mais au bout de 3 chansons, c'est répétitif.

Alors que les arbres me donnent l'impression comme dans le film de Seigneurs des Anneaux, tellement immenses et artificielles que à un moment donné ils vont se réveiller et commencer à parler et bouger... Oui je rêve.






On découvre un autre quartier pas loin de chez nous: Tiong Bahru.
L'ambiance du Marais à Paris. Un peu tendance, des bars et des cafés.
Mais on y va surtout pour un petit déjeuner du dimanche au Tiong Bahru Bakery , une pâtisserie Française, qui d'ailleurs a participé au développement du quartier, depuis son ouverture elle est très fréquenté par la communauté Française.
Leur café est spécialement bon. Je le confirme.





On continue à se balader vers Marina Bay Sands.
L'Infinity Pool sur le toit de l'Hôtel Marina Bay Sands est un des symboles de Singapour. Un quartier ultra artificiel, ultra branché et tout le temps animé.

Le soir on regarde The Light Show de Marina Bay Sands. Comme si le batiment s'ennuie tout seul dans son coin et il cherche à se faire remarquer. Et voilà les clins d'oeil qu'il nous envoie.




































Nous commençons à découvrir les bons plans de Singapour, à notre rythme, à notre goût...
A la fin de mois de novembre, je déjeune avec des copines au Grand Hyatt Hôtel - Pete's Place
J'ai tellement aimé que j'y suis retournée avec mon chéri.
C'est un buffet Italien. A Singapour, le fromage est tellement rare et tellement cher que l'on apprécie bien la mozzarella et le parmesan à volonté. La qualité de la nourriture est excellente, le buffet est à 100 SGD le week-end, en revanche 40 SGD la semaine pour le même buffet.
Un très bon plan absolument conseillé.
A refaire...

Rendez-vous dans quelques jours pour la suite...

mercredi 21 septembre 2016

Paris depuis les terrasses

Me voilà à nouveau touriste à Paris.
Lorsqu'on a un temps infini, on se sent capable de tout faire quand on veut. Lorsqu'on remarque un jour que le temps presse, on se précipite pour vivre toutes les expériences qu'on comptait faire "un jour".. Eh bien, il faut savoir que ce fameux "un jour" n'existe pas. Il ne vient jamais ce jour.

Bref...
Il nous reste quelque jours pour profiter de Paris.
Et bien pour cela, j'ai envie de maximiser la capacité de vue de mes yeux afin qu'ils puissent voir autant de beauté possible une fois que le regard est lancé. Je suis donc en mode rooftop bars/resto en ce moment.

Il est évident que j'ai développé le goût pour les rooftop bars à New York, grâce au bar de 240, 5th Avenue face à Empire States. 360 à Istanbul c'était pas mal aussi. Et depuis, je cherche la même expérience partout.

 1. CIEL DE PARIS

Ce restaurant est situé au 56'ème étage avec une vue imprenable sur Paris, depuis le sommet de la tour Montparnasse. C'était lors d'un déjeuner en amoureux en septembre que j'ai pu enfin tester ce restaurant. C'est tellement haut qu'on se moque des lignes des métros, tellement ils se ressemblent à un jouet de cette hauteur. Le cadre du restaurant est très sympa, le lieu est un peu sombre comme si c'est fait exprès pour détourner toute notre attention vers Paris. Les plats sont bons. Mais clairement, on y va pour une seule raison; pour savourer la ville, la star c'est PARIS !



2. LE PERCHOIR MARAIS

Je dois avouer qu'il faut attendre pour entrer. Et encore pour avoir une loge près de la rue sur la terrasse. Bon, sous d'autres circonstances, je ne sais pas si je le faisais, mais nous avons attendu 1heure et demi. On ne peut pas y entrer quand on veut. Le bar s'ouvre à 20h15 en semaine et ils reçoivent tout le monde ensemble. On y a été à 18h45 et on était deuxième sur la queue. On peut dire que jusqu'à 19h30 ça va encore, vous pouvez garantir une place à l'intérieur mais après c'est pas la peine.

Est-ce que cela a mérité d'avoir autant attendu? Clairement !!! Sans aucun doute !
La ville est juste sublime de cet angle sous la lumière du soir. Que c'était beau !!
On peut juste prendre son verre et regarder, apprécier la Tour Eiffel, H'ôtel de Ville, Notre Dame...
Magnifique comme endroit! Ce n'est pas un resto, mais ils proposent des petits plats style tapas accompagné de l’alcool. Je ne sais plus combien de bouteille on a bu mais on avait de la marge encore si ce n'était pas si tard.

Disons que le Marais était un peu mon quartier à une époque et je connaissais ce lieu mais je n'y ai jamais été justement par crainte de cette énorme queue chaque fois. Mais cette fois-ci, c'était facile.

Du bon vin Français, magnifique vue sur la sublime ville Paris, des conversations qu'aucune de nous quatre oubliera jamais, de la bonne compagnie, pure bonheur, que peut-on demander plus?
 





 
 


3. RESTAURANT GEORGES

En ce moment je descend d'un toit Parisien, je monte à un autre. 
Je descend du Perchoir, je traverse la rue et hop je monte au sommet de Georges Pompidou. 
Le hasard n'était pas au rendez-vous car il pleuvait fort ce soir-là. Nous étions donc obligées de nous installer à l'intérieur. Le cadre est très contemporaine (ça alors !!), très élégant. Le service est irréprochable. 
Moi j'ai pris la fameuse viande rouge "Le tigre qui pleure" que j'avais mangé auparavant à l'Hôtel Costes aussi et j'avais adoré.

Si j'ose dire... ce soir-là je n'ai pas du tout été attirée par la terrasse, ni la vue panoramique sur Paris. Car, le Resto Georges, malgré tous les efforts, est resté sous l'ombre de la très bonne compagnie d'une femme magnifique. Et c'était une de mes soirées préférées à Paris.



 4. NUBA - Café de la mode

Cela faisait longtemps que j'ai été curieuse de ce bâtiment vert, un peu bizarre, posé hardiment sur la Seine.

A l'occasion de l'anniversaire d'une bonne copine, on a choisi ce lieu pour trinquer. Le cadre, comment dire... est très teenager. Prendre une coupe face a la Seine est très agréable, mais je suis sure qu'on peut faire mieux que ça.